VIDEO


Collapsus

2016

Film, 17 min – Final project of residence : One month in Reykjavik, SIM Residency .
Built as a psychic and oniric collapse , this film depicts different landscapes encountered during my stay and dance performances in these places. The water in its various states, rocks, sand, wave power and wind facing a body, falling slowly, pursued by his double and this color piercing the white horizon.


Flashdance


Une idée, une rencontre, une danse, pour vous.

2014


CHOROS

2014

Vidéo 360° musicale projetée – 7 min

Choros est une vidéo tournée grâce à une caméra 360°, synchronisée avec une pièce musicale électroacoustique. Evoquant les thèmes de la répétition, la boucle, la tension et la détente, Choros nous entraîne dans une ronde étrange imaginée à partir de danses folkloriques et d’une recherche autour de l’écriture du mouvement dans l’espace.

/ 360° music video projected – 7 min

Choros is a video shot with a 360 ° camera, synchronized with an electroacoustic music. Referring to themes of repetition, loop, streching and lessening. Choros leads us into a strange round imagined from folk dances and a research around the writing of movement in space.


Tri-

2012

Un trio.

1 seul corps formé par

3 3 3 danseuses, réalisant

6 6 6 6 6 6 poses, pendant 8 et 1 temps soit

9 9 9 9 9 9 9 9 9 temps, qui revient à

12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 secondes.

Les corps sont enfermés dans une forme indéformable, une forme de stabilité et de force : le triangle. Comparaison, appréhension de la répétition.
Des micros-gestes varient, les décalages s’accumulent.

/ A trio.

1 single body formed by 
3 3 3 dancers performing
6 6 6 6 6 6 poses for eight and one-time or 
9 9 9 9 9 9 9 9 9 times, which amounts to
12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 seconds.

Bodies are locked in a dimensionally stable form, a form of stability and strength : triangle. Comparison, apprehension of repetition.
Micro-gestures vary, shifts accumulate.

 


Regardez-moi

2013

Regardez-moi

Je m’appelle Etienne Doudou
Je suis né sourd
Ma passion est la danse.

Qu’est un mouvement pour une personne qui communique grâce aux signes ? Son langage est chorégraphié. Ses mains sont des corps dansants, supports de la parole, acteurs de la transmission.

/ Look at me

2013

Look at me

My name is Etienne Doudou
I was born deaf
My passion is the dance.

This video arose from a meeting with a deaf dancer, Etienne Doudou. It is a questioning on the fact what is a movement for a person who communicates thanks to gestures, to signs. His hands are dancing bodies, speech’s supports, actors of the transmission.


5/6/7/8

Sur quatre bandes de papier blanc d’un mètre sur cinq, je danse. Les matériaux sont alignés devant moi, chaque groupe correspondant à un aller-retour. Grâce à eux, je dessine quelques temps de mon enchaînement en «haut» de la feuille puis je me les attache ou les étale sur le corps pour qu’ils tracent mes déplacements. Ils se superposent ainsi à la fois sur mon corps et sur le papier, créant une accumulation au fil des lignes. Je vais du trait à l’aplat de couleur, commençant par des crayons et feutres et terminant avec de la peinture.
J’établis ici une autre écriture de la danse, directement engendrée par mes mouvements au sol. Le point de vue de la caméra permet de voir l’évolution du dessin sur le support et d’interroger le corps et son rapport à l’espace.

/ Four strips of white paper one meter by five, I dance. The materials are aligned before me, each group corresponding to a return trip. Thanks to them, I draw some of my web time “top” of the sheet then I tie them or spread over the body to which they trace my movements. They are superimposed and both my body and on the paper, creating a buildup over the lines. I will relate to the solid color, starting with crayons and markers and ending with paint.
I set here writing another dance, directly caused by my movements on the ground. The point of view of the camera can see the evolution of the drawing on the support and question the body and its relation to space.


M o r c e a u x

2012

Modulaire : “Qui est constitué d’un ensemble d’éléments juxtaposable, combinable à d’autres de même nature ou concourant à une même fonction”.

Se perdre dans une masse colorée, difficilement reconnaissable, elle bouge plus ou moins lentement, créant des ombres sur la peau. Voir le corps entier,  identifier rapidement quelle partie est filmée.  Analyser les ombres et les vides générés par une mosaïque colorée projetée sur l’espace sur un corps, masse blanche en trois dimensions, se mouvant légèrement dans un studio noir.

 

M o r c e a u x

2012

Modular : “Who is composed of a set of stackable elements, combined with other similar or competing for the same function.”

Getting lost in a colorful mass, hardly recognizable, it moves more or less slowly, creating shadows on the skin. See the whole body, quickly identify which part is filmed. Analyze the shadows and empty generated by a projected colorful mosaic on the space on a body, white mass in three dimensions, moving slightly in a dark studio.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s