PHOTO

IMPRESSION

(extrait de la série)

2015

IMG_7059 - copie

Série photographique réalisée avec un temps de pose long.Essayer de fixer le geste. Tenter de le retenir avant qu’il ne s’échappe.Tenir un enchaînement ou un seul mouvement dans le but de figer. Essayer, encore, de saisir l’insaisissable.

/

Photographic series taken with a long exposure .Try to fix the movement. Trying to keep it before it escapes. To freeze it. Try again , to grasp ungraspable.


ENCHAINEMENT

2012

BOMBARDIER2 - copie

Série réalisée lors de visites dans les entreprises de PSA Peugeot et de Bombardier (Valenciennes).

Dans ENCHAINEMENT comme dans l’ensemble de ma recherche, je me suis intéressée à l’écriture du mouvement dans l’espace, ici de travail, et des traces matérielles que laisse le corps après son passage.

Ces mouvements, réalisés en boucle sur la chaîne de production par les ouvriers m’ont interpellée, j’ai donc décidé de garder les gestes principaux qu’un homme effectue sur son poste de travail. En parallèle, des traces de machines conduites par d’autres hommes marque le sol de sens de circulation et d’usure créée par leurs déplacements.


TRACE

2012

(madeline) trace

TRACE est le résultat d’une performance de cinq minutes où je couvrais au fusain toute la surface du papier kraft puis je l’effaçais à l’aide d’une suite de mouvements improvisés. Cette pièce photographique est indépendante mais peut également fonctionner avec la grande feuille de papier sur laquelle j’ai déambulé. Tout comme mon corps porte les traces de ma performance, elle porte les traces et les stigmates de mon passage. Sur les photographies, mon corps apparaît comme le support de la performance, dont les empreintes sont perceptibles tandis que des dessins sont visibles sur le papier. Mais ici je préfère montrer l’autre support, celui de ma peau.

/TRACE

2012

TRACE is the result of five minutes’  performance – I was covering the entire surface of brown paper with charcoal  then I would erase using a series of improvised movements. This photographic piece is independent but can also work with the large sheet of paper on which I wandered. Like my body bears the scars of my performance, it bears the traces and scars of my way. On photographs, my body seems to be the medium of performance, whose fingerprints are audible and drawings visible on paper. But here I prefer to show the other support,my skin.


Singulières

2012

IMPRIM3 - cjpg  IMPRIM111 - cjpg  IMPRIM22 - cjpgg  IMPRIM5 - cjpg  IMPRIM4 - cjpg  IMRIM6 - cjpg


Tout cela n’est-il qu’un jeu ? 

2011

MAGASIN1 - copie  MAGASIN2 - copie  MAGASIN33 - copie

ARME1 - copie

GROUPE1 - copie  GROUPE3 - copie  GROUPE4 - copie GROUPE6 - copie

Topographie de la guerre. Comment celle-ci nous atteint, en tant qu’occidentaux et plus particulièrement quelles relations, quelles images, les enfants ont-ils de la guerre ? Après avoir fait une série de photos dans les rayons jouets de supermarchés où les mêmes armes ou menottes en plastique sont vendus, j’ai demandé directement aux enfants de se mettre en scène dans leur cour d’école. Les poses qu’ils ont formés sont alors frappantes, inspirés des films ou de leurs jeux vidéos.

One thought on “PHOTO

  1. Pingback: BARRICADE – Le 180 | Madeline Wood

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s